Avez-vous pensé au pouvoir du hashtag ?

PartagerShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

formulaire décoiffant

L’addition ? ça fera une photo, s’il vous plaît !

Le client est un individu de plus en plus exigeant de nos jours: même s’il ne le crie pas haut et fort, il désire ardemment posséder le beurre, l’argent du beurre et la crémière sur ses genoux !  Les domaines de l’alimentation et de la restauration n’échappent pas à ces réclamations à première vue incompatibles.

Mais en vous tournant vers les moyens de communication actuels, vous verrez qu’il existe un moyen de satisfaire pleinement le client…tout en vous en promettant de nombreux prochains dans votre restaurant !

 

Les réseaux sociaux : échange de bons procédés entre commerçant et client

Oui, c’est vrai…aujourd’hui, on nous rebat les oreilles avec les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram, Flickr…
On en arriverait presque à saturation !
Pourtant, malgré les nombreuses critiques que rencontrent ces outils dits de sociabilité, on voit très largement que les gens ne peuvent s’en passer. Effectivement, nous aimons tout partager avec tous, montrer les instants agréables de notre vie à nos amis, les faire circuler sur la toile aux yeux de n’importe qui…tout ça dans un seul but : les immortaliser pour en faire des souvenirs gravés à jamais.

Il n’y a rien de plus naturel et banal que de se nourrir. Néanmoins une sortie au restaurant va bien au-delà du manger pour vivre : c’est un moment de plaisir infini pour les gourmands et de découverte gustative pour les gourmets, mais surtout de convivialité et donc…de sociabilité !
Aussi, après avoir ravi ses papilles, le client appréciera de ravir les yeux de ses proches en publiant les photos de mets qu’ils n’auront pas ENCORE eu la chance de déguster chez vous, mais qui leurs donneront l’eau à la bouche… Ainsi, en permettant au client de photographier vos délicieux plats, vous répondez à deux de ses exigences : celle d’avoir le beurre, c’est-à-dire un bon repas dans votre établissement, et « la crémière  sur les genoux », soit une certaine notoriété et visibilité sur les réseaux sociaux. Il ne vous reste alors plus qu’à trouver comment lui offrir l’argent du beurre sans pour autant priver votre restaurant de faire d’honorables bénéfices…

 

Le pouvoir du hashtag : une publicité universel et gratuite

Comment alors se démarquer de tous ces autres restaurants dont les photos de plats sont publiées sur les réseaux sociaux par leurs clients ?

Avez-vous pensé à offrir vos plats en échange…d’une petite compensation !?

En effet, le client a beau avoir apprécié son repas, payer la note lui laisse toujours un petit goût amer en bouche. Pour  parer à cet élément négatif, pensez à la gratuité ! Même si le client n’a pas à sortir son porte-monnaie, il vous rendra un grand service en échange des vôtres…

photo plat

Le principe est simple : vous offrez l’addition à votre client et, en échange, il vous fait de la publicité gratuite grâce aux photos partagées via les réseaux sociaux. Pour se faire, il suffit qu’il précède sa publication d’un hashtag : mais si, vous savez,  ce petit symbole # qui fait fureur et permet  de renvoyer chacune des publications à des mots-clés et donc à la source principale de ce qui aura poussé la personne à partager avec autrui ce qui  l’aura marqué : dans le cas présent, il s’agit de votre établissement ! Cela s’apparente à un bouche à oreille virtuel mais bien plus efficace ! Oui, car, à l’oral, en recommandant votre restaurant à des amis, votre client peut écorcher son nom, ou encore avoir oublié son adresse…
Grâce au hashtag et aux réseaux sociaux, ces futurs consommateurs ont un lien direct vers TOUTES les photos qui ont été faites de vos créations culinaires, et vers les pages de réseaux sociaux  de votre établissement, si vous en avez mises en ligne bien sûr.

Ainsi, je vous conseille de bien soigner la présentation de vos mets, car bientôt, vous verrez apparaître en masse leurs photos précédés de #lenomdevotrerestaurant, hashtag qui permettra à vos nombreux futurs clients de connaître votre établissement et de se régaler les yeux avant même de satisfaire leurs papilles dans votre établissement, dont ils franchiront très prochainement la porte !

 

Est-ce que ça marche ?

La meilleure réponse reste les chiffres, la marque de produits surgelés Birds Eye a lancé à Londres un restaurant éphémère judicieusement nommé The Picture House.
Persuadé qu’offrir l’addition à ses clients réveillerait les paparazzis qui sommeillent en eux…
Pari réussit, plus de 1500 photos partagées en quelques jours sans compter le retour médiatique qu’a procuré cette opération.

 

formulaire décoiffant

PartagerShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone
About Rodolphe 66 Articles
Publicitaire depuis 2002, passionné de communication, marketing et nouvelle technologie. Contaminé par le Web 2.0, je cherche désespérément un traitement pour me décoller de cet ordinateur.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


NE PARS PAS LES MAINS VIDES !


Reçois une VIDÉO
contenant 3 techniques de vente
à couper le souffle.