Interview, l’inconnu du tramway

PartagerShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

L’inconnu du tramway.

Il s’appelle Allan Touchais, il est informaticien et  passionné de photographie,

Son truc ? Rencontrer des gens.

Vous allez me dire, mais quel rapport  avec ton site sortir-du-lot ?

Et bien Allan, plutôt qu’être un photographe parmi les photographes, a eu l’idée de faire d’une star Amandine intérimaire, Rémy aide-soignant, Valérie factrice ou encore Clifton étudiant Américain et Mormon.

Chaque jour Allan met en lumière sur son blog un nouvel inconnu rencontré le matin dans le tramway Nantais.

Plutôt que rester le nez dans son portable Allan a décidé de partager quelques mots avec ses compagnons du Tram « bonjour je voudrais vous prendre en photo et savoir deux ou trois choses de votre vie… »
Qui ne s’est jamais posé la question de savoir qui était son voisin ou quel métier peut faire cette personne en face de moi.

Chaque matin, Allan interview un inconnu du tramway et pour sortir-du-lot.com,
il a accepté de passer de l’autre côté du micro.

 

Bonjour Allan et merci de m’accorder cette interview.

Merci à toi,

-Allan,
La photographie est une passion pour toi mais ce n’est pas ton métier et  j’aimerai savoir quelle était ton but quand tu t’es lancé ?
Est ce que tu t’es dis, si je veux que ça marche il faut que je trouve une idée originale ?

Mon but à la base est de faire de la photographie mais de façon différente par rapport aux autres. J’aime le portrait mais faire des portraits d’inconnus, c’est super mais pour moi cela manque d’originalité. Des blogs photos il y en a des milliers, des projets portraits d’inconnus des centaines, j’avais besoin d’un truc à moi qui change de ce que l’on voit et qui permet de rapprocher les gens.

Je suis un ancien graffeur, j’ai besoin d’avoir un style, un truc qui te différencie des autres. A la base je me dis pas ça va marcher ou pas, j’ai juste besoin de me trouver un truc à moi.

 

-Entre le moment ou on a une bonne idée et le moment ou on se lance, il se passe souvent des mois et des mois. Est ce que pour toi ça a été la même chose ? Si oui, regrettes-tu de ne pas t’être lancé avant ?

Effectivement, il se passe plusieurs années avant que je décide de me lancer, je doute, je parle du projet autour de moi (conjointe, amis, famille…).

Non je ne regrette pas, au moment où j’ai cette idée je débute en photographie, je n’ai pas un super matériel. Je ne peux pas faire de photographie dans de telles conditions que sont la photo de nuit ou le tramway.

C’est une fois mon boitier pro (Canon 5D Mark 2) en main que je sais que je vais pouvoir me lancer dans l’aventure. Bon je m’y suis mis 8 mois après quand même haha !!

 

-Comment s’est passée ta première interview ?

allan touchais

La première hahaha, une horreur, j’ai guetté tout le monde toute la journée je cherchais quelqu’un de seul afin d’être tranquille. Après un aller et un retour sans oser aborder un inconnu, j’aperçois un jeune homme qui descend au même arrêt de bus. Je lui explique en vitesse, je bafouille, il accepte c’était Corentin mon premier inconnu.

J’ai mis 1 semaine à ne plus avoir la boule au ventre à parler à des inconnus dans le cadre du blog.

Je ne suis pas timide, mais la peur du refus était trop présente au départ.


-Quelle est la réaction des gens généralement ? Sont-ils amusés, méfiants ?

En général, ceux qui acceptent sont amusés et curieux de parler à un inconnu, par contre ceux qui refusent accepte de discuter avec moi mais sans photo :  » discuter avec vous d’accord mais pas de photo ! « 

 

-As-tu fait des rencontres qui t’ont marquées ou émues ?

Toutes. Elles sont toutes touchantes ces interviews, alors oui certains ont des parcours de vie qui sont loin d’être banals.

Je vais te donner une anecdote, un matin je prends le tramway pour aller au travail j’enchaine refus sur refus que ce soit sur le quai ou dans le tram. Je décide de descendre du tramway et d’en prendre un suivant, j’essuie deux refus et m’aperçois qu’à ma droite seule isolée est une jeune ROM avec sa fille. Je l’aborde et lui demande si elle veut discuter avec moi et elle accepte avec le sourire.

Je te passe le détail de son interview forcément bouleversante, tu iras la lire sur le blog c’est Emilia !

Comme quoi on peut discuter avec n’importe qui et qu’il ne faut jamais se fier aux apparences même si les médias n’arrêtent pas de les pointer du doigt.

 

-Combien de personne visite ton site chaque jour ? Le succès est t’ il arrivé rapidement ?
Comment as-tu fait pour faire connaitre ton site ?
Parce qu’avoir une super idée c’est bien mais si personne ne visite ton site, tu restes l’inconnu du web…

 

Alors le blog a en moyenne entre 500 et 800 vues par jours. Après, tout dépends si j’ai ou non des interviews et surtout qui les partage sur Facebook/Twitter.

Je ne sais pas si je peux parler de succès, je n’ai que 4 mois de blogueur c’est jeune. Mais disons que j’ai quelques lecteurs assidus 🙂

Pour le blog, rien du tout: le bouche à oreille. Je n’ai jamais fait de communiqué de presse ou autre je ne sais même pas ce que c’est haha !! Disons que Facebook ça marche pas mal pour ébruiter les choses nouvelles.

-Tu as commencé depuis quelques mois maintenant, as-tu eu des propositions d’emplois comme photographe, rédacteur ou autre suite au succès de tes interviews ?

Non, je n’ai eu aucune proposition même pas un abonnement de tramway, le comble haha !

Et entre nous je ne pense pas que cela me mènera vers un job. Je suis informaticien, pas journaliste.

Pour la photographie, moi je veux juste qu’on parle du blog et du parcours de mes inconnus. J’ai le plaisir de faire de chouettes rencontres chaque jour et faire de la photo par la même occasion.

 

-Tu comptes faire des interviews d’inconnus longtemps ou as-tu déjà d’autres projets ?

Franchement, oui je pense continuer un moment. Je prends les transports chaque jour pour aller au travail, donc tant que mon travail me permet de prendre le tramway je continuerai. Et puis je me fais pleins de potes de transports c’est génial !

 

-Aurais-tu un conseil à donner aux gens qui auraient une idée originale mais qui auraient peur de se lancer, peur  du quand qu’en dira t on ?

Hmmmmm un conseil …je dirais qu’il faut passer à l’action au lieu d’attendre le bon moment. Il faut le faire quand on est prêt techniquement (pour ma part) et psychologiquement.

Pour moi c’était les deux, il me fallait du matériel photo un peu plus poussé et que dans ma tête je sois bien. Il faut  trouver le bon équilibre et le faire pour soi, pas pour la gloire.

 

Merci Allan,

En mot de la fin, je dirai que peu importe le projet ou l’activité que l’on entreprend, la seule façon de réussir c’est de ne pas faire comme tout le monde.

Merci pour cette chouette interview.
Allan

 

 Le blog d’Allan : inconnu du tramway

PartagerShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone
A propos de Rodolphe 67 Articles
Publicitaire depuis 2002, passionné de communication, marketing et nouvelle technologie. Contaminé par le Web 2.0, je cherche désespérément un traitement pour me décoller de cet ordinateur.

2 Comments

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*