Je vais tester les commerces locaux !

PartagerShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

 

Je vais tester le commerce de centre ville.

Bonjour les amis,

La majeur partie des lecteurs du blog sortir du lot sont des entrepreneurs et plus particulièrement des commerçants de proximité.

Cet article est spécialement pour vous.

C’est bien connu, vous êtes des râleurs : il n’y a pas assez de clients, les clients n’achètent plus, ils réduisent leur panier moyen, les charges augmentent et ce satané RSI….

J’entends cela tous les jours, alors est-ce qu’on peut vraiment tout mettre sur le dos de la crise ou de la concurrence déloyale d’internet ?

Je vais aller vérifier ça moi même pour voir si votre comportement et vos techniques de vente sont bonnes.

Pendant deux heures je vais me rendre dans plusieurs magasins afin d’observer comment se comportent les commerçants avec leurs clients.

Premier magasin:
je me suis déplacé dans un magasin de prêt à porter, belle surface de vente avec 4 vendeuses.
Je passe la porte (moi 36 ans, habillé classique pro chemise, vous voyez le style).
La réaction des vendeuses est sans appel: Bonjour Monsieur, très accueillantes, on me laisse regarder les vêtements, une vendeuse approche après 1 ou 2 minutes ‘’si vous avez besoin de renseignements n’hésitez pas’’ , le sourire… (Normal).

Je reste dans le magasin et j’observe…

Un jeune passe la porte (le style….cool mais pas du tout fashion victim).
Réaction des vendeuses, un coup d’œil avec un bref Bonjour mais sans plus. Le client navigue dans le magasin, regarde de nombreux vêtements mais pas une vendeuse ne l’approche ! Au bout de quelques minutes, il se dirige vers la sortie, passe devant une vendeuse et là surprise ‘’pas de au revoir’’ je reste sans voix.

Deuxième essais :
Une femme passe la porte, la trentaine (style assez classique, madame tout le monde).
Réaction, vendeuse 1 ‘’bonjour Madame’’, deux mètres plus loin vendeuse 2 ‘’bonjour’’ et encore deux mètres plus loin c’est le drame….avec la vendeuse 3 ‘’je peux vous aider ?’’
Et Bing !! En plein dans la tronche, la cliente vient de passer la porte, elle a fait quatre mètres dans le magasin et la vendeuse 3 lui saute dessus sans même un bonjour…
Vous vous doutez de la réponse….’’Non merci’’, après je ne sais pas si ça a agacé la cliente mais elle a rapidement fini le rayon puis direction la sortie !
Et là attention……………..OUF ! le ‘’Au revoir Madame’’ n’a pas été oublié.

Bon je décide de quitter ce magasin, premier bilan : Très mitigé selon la typologie des clients.

formulaire décoiffant

 

Je tente un second magasin :

Cette fois-ci je rentre dans un magasin de bijoux fantaisies (petit magasin, 1 seule personne derrière une banque au centre du magasin (sûrement la patronne) qui discute avec une amie).

Je rentre (moi toujours le même style, j’ai pas changé depuis le magasin précédent…),
première surprise, pas de’’ bonjour’’ ça commence bien !
Je fais le tour du magasin, passe devant la patronne (toujours pas de bonjour), je continue mon tour l’air très intéressé pour voir si on s’occupe de moi…mais rien.

Deux femmes rentrent (la mère et la fille je pense), elles ont plus de chance que moi car elles récoltent un ‘’bonjour’’ mais la patronne replonge dans sa conversation passionnante avec son amie.
Nous sommes trois clients fortement intéressés mais ça ne semble pas mettre la puce à l’oreille de la patronne…
Une des deux femmes s’approche de la banque pour avoir une petite attention…Est-ce que ça va marcher ? La patronne fait style qu’elle ne voit rien, 10 secondes, 15 secondes, 20 secondes,
AHHHH…enfin une réaction, la patronne est obligé de s’occuper de ses clients !!

Je préfère sortir plutôt que de continuer à être témoin de ce massacre…Et devinez !!! Et non pas de ‘’Au revoir’’, je m’en doutais un peu.

Bilan numéro 2, le commerce va mal mais je comprends pourquoi….

Allez, un troisième pour ne pas rester sur un échec.

J’ai bien envie de tester un magasin de prêt à porter pour enfant.
Avant de me rendre dans ce magasin, voilà ce que je me dis :
Ce magasin, c’est l’univers des mamans donc je pense qu’un papa qui rentre seule est le bon client voir le bon pigeon qui n’y connaît rien et on va pouvoir lui en refourguer un maximum….
Voilà dans quel état d’esprit je me rends dans ce magasin.

Petite surface de vente, 2 vendeuses.

Je passe la porte, et tous en chœur BONJOUR MONSIEUR, 1 mètre, 2 mètres, 2,50 mètres et MERDEEEEEEEEE c’est parti, ‘’Je peux vous aider ? Vous cherchez quelques choses pour votre enfant ? C’est une fille ou un garçon ? Quel âge ? Cette semaine nous avons une promotion sur les vestes et nous avons de nouveaux accessoires que les petites filles adorent…….
Je m’en doutais.
Je dis à la vendeuse que je fais un tour ‘’bien sûr monsieur, je suis à votre disposition si vous avez besoin d’aide’’ je navigue dans le magasin pendant environ 3 à 4 minutes et REBOOMMMM ‘’ vous avez trouvé ce qu’il vous fallait ? Je peux peut-être vous aider ?’’
AHHHHHH !!!!!!!!!

Et pendant ce temps-là, les mamans présentes dans le magasin avaient la paix car une vendeuse était en caisse et l’autre avait fait de moi son pigeon de la journée…
Résultat, je suis parti mais j’ai eu le droit à mon  »au revoir monsieur » en chœur également.

Bilan de la journée :

Très très moyen, entre le 1er magasin où les vendeuses adaptent leur comportement en fonction du style des clients, le 2ème où on dérange la patronne et le 3ème où on ne lâche pas les clients à potentiel,
J’ai du mal à trouver des excuses aux commerçants qui mettent tout sur le dos de la crise ou de la concurrence d’internet.

La base du commerce de proximité doit être l’accueil client, le conseil adapté, faire passer un moment agréable à votre client pour qu’il soit dans les meilleures conditions pour acheter.

Je pense que lorsque le chiffre d’affaires n’est plus au rendez-vous, il faut savoir se remettre en question :

Est-ce que mon accueil est bon ?
Est-ce que ma relation client est appréciée ?
Est-ce que mes produits sont adaptés ?
Etc…

il faut arrêter de se voiler la face et mettre en place de vrais solutions !

Bon du coup, ils m’ont un peu énervé, je ne pensais pas que le bilan soit si catastrophique.
Si vous avez envie que je continue mes tests , dites-le moi dans les commentaires et je referai d’autres visites de magasin.

A bientôt.

Rodolphe

 

formulaire décoiffant

PartagerShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone
A propos de Rodolphe 67 Articles
Publicitaire depuis 2002, passionné de communication, marketing et nouvelle technologie. Contaminé par le Web 2.0, je cherche désespérément un traitement pour me décoller de cet ordinateur.

7 Comments

  1. Super demarche Il faut ce type d’action pour faire la part des choses Oui le commerce marche mal mais à qui la faute ? Pas seulement aux clients malheureusement
    Vous pourriez faire le teste dans les magasins à la personnes, matériels médical, orthopedies et autres ?
    L’esprit du commerce ne s’apprend pas. Il faut aimé les autres pour les comprendre et bien les servir quelque soit le commerce « IL FAUT DE LA REELLE PROXIMITE »

    • Bonjour,
      Merci, c’est vrai l’esprit du commerce ne s’apprend pas, il faut avoir ça dans le sang sinon si on se force, à un moment ça se ressent.
      Vu le nombre de consultation de cet article en quelques heures, je pense que je vais renouveler ces tests.
      N’hésitez pas à partager l’article pour avoir l’avis d’un maximum de personne.
      A bientôt.

  2. bonjour Rodolphe,
    je ne suis pas étonnée du tout par ce résultat, c’est malheureusement la réalité
    Est ce que vous pourriez tester également les buralistes ? ça m’intéresse d’avoir votre avis sur ce type de commerce
    merci et à bientôt

    • Bonjour Christine,
      Je vais y penser mais c’est plus difficile d’observer les gens chez un buraliste car généralement on n’y passe très peu de temps. Un magasin de prêt à porter, on peut y passer 5-10 mn mais si je passes 10mn dans un tabac, ils vont trouver ça louche…

  3. Très bonne idée, je suis pour à 100%. Cela permet de voir si on adopte la bonne attitude avec les clients et surtout de se remettre en question…
    Merci.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Je vais tester le commerce de centre ville. | c...
  2. Comment se démarquer des concurrents ?

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*