Oser un nom original ! Bonne ou mauvaise idée ?

PartagerShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone

Oser un nom original doit être un acte réfléchit.

Le nom de votre magasin est un enjeu très important. Il signe l’identité, le style, l’image de l’entreprise, ou même son positionnement. Alors l’erreur n’est pas permise.

Quel est le lien entre se faire plaisir, être original et avoir une bonne stratégie commerciale ?

La plupart du temps, il y en a aucun…Et c’est là que les problèmes commencent !
Avoir un nom original ! Tout le monde en a envie, on en a assez du Restaurant chez Dédé, du PMU, du salon de coiffure Patrick…
Alors pour sortir du lot, certains entrepreneurs osent l’originalité comme nous le montre les images ci-dessous.

 

se démarquer

Le nom de votre commerce permet d’apparaître sur les réseaux sociaux et sur les moteurs de recherche alors faites attention de ne pas tomber dans des pièges.

A éviter :
Les noms compliqués et imprononçables.
Éviter les expressions à la mode car cela peut devenir vite ringard quand la mode aura changé. Éviter un nom qui donne exactement le concept car cela vous bloquera dans une futur évolution de votre entreprise : exemple avec un nom comme, le Bar à vins Durant, il sera difficile de faire évoluer votre concept vers autre chose.

Penser internet :
Une fois que vous aurez trouvé votre nom, pensez à vérifier que le nom de domaine (nom de site web) est disponible, vous pourrez vérifier ça en cliquant ici.

Penser également au référencement, qu’est ce que les gens vont taper sur google pour vous rechercher et ne croyez pas que vos futurs clients vont taper le nom exact de votre enseigne, si vous avez une jardinerie qui s’appelle  »Mon jardin Fleuri » à Rennes, les internautes vont taper jardinerie Rennes et il faut que votre enseigne soit présente dans les premiers résultats de recherche. N’hésitez pas à demander des conseils à des professionnelles pour savoir si vous avez des chances que votre site puisse être placé dans les premières recherche de Google. (ou contactez moi, je vous donnerai mon avis).
Être original :
Vous pouvez oser les jeux de mots comme sur les images de cet articles mais attention que votre jeux de mots soit compris par tout le monde…
Il conviendra de faire valider le jeux de mots par des proches et des inconnus pour être sur de votre coup.

Évitez le pire :
Entre être original et ridicule, il n’y a qu’un pas.
Attention à ne pas tomber de l’autre côté en voulant être original.
Voici quelques exemples de poésies dont nos amis les coiffeurs ont le secret.

salon original sortir du lot

Vous l’aurez compris, être original c’est bien mais faites attention de ne pas aller trop loin dans l’originalité car une nuance de trop et vous passez du côté JOJO de la force…

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager et laissez moi dans les commentaires les noms de magasins un peu loufoque qu’il vous est arrivé de voir.

A bientôt.

Rodolphe

technique de vente cliquez ici

 

PartagerShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on FacebookEmail this to someone
About Rodolphe 66 Articles
Publicitaire depuis 2002, passionné de communication, marketing et nouvelle technologie. Contaminé par le Web 2.0, je cherche désespérément un traitement pour me décoller de cet ordinateur.

2 Comments on Oser un nom original ! Bonne ou mauvaise idée ?

  1. Cool cet article, ça change des pseudo conseils de blogueurs qui s’improvise experts.
    Là c’est pertinent, concret et sans chichis !
    J’apprécie !
    Je rejoins dans l’idée qu’il convient de ne pas utiliser des mots à la mode, je repense surtout aux coiffeurs qui se sont spécialisés sur les coupes de techntonite, ça n’a pas duré, et je pense que eux non plus.
    Good job !
    A+
    Jordane

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Oser un nom original ! Bonne ou mauvaise id&eac...

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


NE PARS PAS LES MAINS VIDES !


Reçois une VIDÉO
contenant 3 techniques de vente
à couper le souffle.